Maintenant monsieur ?

Publié le par une (toute) petite ESI

Me voila dans ma nouvelle tenue d'infirmière faisant fonction d'infirmière de bloc opératoire.

Je suis en chirurgie vasculaire, suite à ma demande express de changer de bloc (confer la lettre à Danielle).

J'assiste à un pontage femoro-poplité, et je sers LE chirurgien.
Oui, vous voyez bien celui dont je veux parler, le beau, grand, super gentil, super intelligent, super mignon, super célibataire, celui que les femmes regardent passer en gloussant juste après s'être remaquillées, celui que les hommes apprécient par son humour et son charisme, voilaaaaa, c'est lui.

Je suis donc dans son bloc aujourd'hui, je tremble un peu. Oui ben ca va hein, tout le monde a le droit de trembler, ca doit être la clim, qu'est ce qu'il fait froid dans ses blocs...
A sa demande, je m'habille en stérile durant quelques minutes car son interne doit obligatoirement s'absenter, mais c'est l'affaire de 5 minutes, tout va bien se passer...

Je suis donc debout, en face de lui et je prie qu'il ne me demande rien.

L'anesthésiste, l'Iade, la panseuse (qui est une très bonne amie) sont focalisés sur l'opération, tout le monde est autour de nous. Je suis là, debout, à scruter l'ouverture de la porte en espérant que ce foutu interne revienne vite quand IL lève la tête vers moi.. (putain il va me demander un truc c'est sûr) : mademoiselle, aspirez moi je vous prie...

Et bien oui. il m'a demandé juste une chose : de l'aspirer.

Il poursuivit alors avec un large sourire : je parle du sang que vous voyiez là, mademoiselle...

Franche glousserie de toute la salle à travers leurs masques et franche rougeur violet-écarlate pour moi...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Zouk 27/01/2011 01:19


Très drôle !
Merci !